JE VOUDRAIS CREVER

Texte de Marc-Antoine Cyr, mise-en-scène Ambre Dubrulle

À Montréal, dans une chambre d’hôpital, Mateo, pas encore trente ans, en fin de vie, est allongé dans son lit. Autour de lui, deux amies, Luce et Solange. Elles viennent rendre visite à Mateo plusieurs fois par semaine. Cet après midi là, Solange tente d’expliquer à Luce le sujet de sa thèse : la catastrophe de Pompéi en 79 avant J.C. Luce surprise par tant d’engouement pour des ruines, reproche à Solange sa fascination pour le passé au détriment du présent et de son avenir. Solange aurait peur d’être une adulte responsable alors que Luce serait dans le concret, elle qui s’installe dans la maison dont elle a toujours rêvé. Il y a les travaux, le travail, l’argent, beaucoup de choses à gérer, auxquelles s’ajoutent les visites à l’hôpital notamment avec Sylvain, son compagnon, grand ami de Mateo. Puis il y a Paul, l’éternel second, qui vit une douloureuse rupture et se retrouve encore tout seul.
Quand il n’est pas pris de grandes douleurs, Mateo écoute, regarde, sourit. Il les voit se débattre avec leur quotidien tandis que la mort le guette. Une catastrophe que ces quatre amis redoutent. Une catastrophe qu’ils semblent parfois avoir niée tant ils sont impuissants face à elle. Pourtant Mateo sera leur catastrophe.
Je_voudrais_crever5_©Davood Maeili_coupée_1000px

16, 17, 18 novembre

Un texte de Marc-Antoine Cyr
Mise en scène de Ambre Dubrulle

Avec
Julia Cash, Simon Cohen, Constance Guiouiller, Théo Navarro-Mussy, Damien Sobieraff, Kim Verschueren

Création Sonore de Victor Pavel
Création Lumière de Luca Bondioli
Photos ©Davood Maeili

Avec la participation artistique du Studio | ESCA 
Avec le soutien de l’ADAMI et de la Mairie de Paris
Ce spectacle à reçu l’aide de la SPEDIDAM 
LA SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.