LES MERS D’ORGANILLO

Marionnettes à fil

Stephen Mottram

L’histoire

Les anciennes mers d’Organillo étaient chaudes et mystérieuses. C’est là où les bébés étaient faits. Stephen Mottram fait apparaître un beau monde aquatique pour raconter la plus vieille des histoires.

Imaginez les peintures de Max Ernst et les interprétations sexuelles de Freud, submergés dans un royaume aqueux où la vie fait des bulles à travers un organe miniature. Dessinez une paire de rideaux de peepshow autour de cette vision intime et vous commencez à prendre la mesure de l’Organillo…
Inspiré par les livres de Elaine Morgan (Les hypothèses des singes aquatiques) et de Lennart Nilsson (Un enfant est né), le spectacle de Stephen Mottram nous emmène dans les profondeurs aquatiques. Ses marionnettes nagent et se tortillent sur leur chemin à travers nos plus profonds océans freudiens. Elles nous plongent dans un monde de beauté et de sexualité, pour découvrir la plus ancienne de toutes les
histoires, celle des mystères de la naissance. Entre ovules et spermatozoïdes, poissons et bulles, entre le micro et le macro, se déploie la danse éternelle des reproductions. Au plus profond de cet océan freudien nagent et frétillent des marionnettes entourées de vies nouvelles, toujours en évolution…
La musique est composée pour un orgue mécanique miniature à rouleaux que l’on trouve encore dans les rues en Amérique du Sud : un organillo. Le compositeur argentin Sébastian Castagna a réalisé une partition étonnante puisqu’il a d’abord écrit la musique sur rouleau, puis enregistré ces mille morceaux ainsi que tous les bruits de l’instrument-automate (construit par Stephen Mottram), pour les réarranger
selon un traitement électro-acoustique spécifique.

 


Stephen Mottram

Stephen Mottram est un artiste, artisan et marionnettiste anglais. Depuis 1985, il réalise des créations le plus souvent sans paroles, utilisant la marionnette à fils (presque exclusivement), l’automate et la composition musicale électro-acoustique.
Influencé par les Frères Quay, Tadeusz Kantor, Hieronimus (Jérôme) Bosch, son style est basé sur l’observation aiguë des détails du mouvement humain. Avec sa technique de manipulation très réaliste et très précise, il séduit et fait croire que ses marionnettes sont vivantes, tout en exploitant le fait qu’elles sont sans vie. Son art est si remarquable que les écoles d’art se l’arrachent d’un bout à l’autre de l’Occident.
Il aime entraîner le spectateur au coeur de la vie et de l’être humain et ses créations sont souvent articulées autour du monde de la science (manipulation génétiques, évolutions…). Dans une esthétique symbolique et onirique, il joue avec les perceptions, la gravité et l’équilibre, produisant des images mystérieuses, riches de symboles et de métaphores.

 

EXTRAIT VIDÉO ET INTERVIEW DE STEPHEN MOTTRAM

LES MERS D ORGANILLO

Jeudi 13 décembre

A 15h et 19h

à partir de 10 ans
Durée du spectacle : 55 minutes

Ecriture, conception et interprétation : Stephen Mottram

Mise en scène : Deana Rankin,

musique : Sebastian Castagna

lumières : Ken Parry

Photos : David Fisher

 

 

Production: Stephen Mottram’s Animata