LE CRI QUOTIDIEN

Papier et musique

Cie les Anges au Plafond

L’histoire

Le Cri quotidien, c’est l’histoire d’une lectrice ordinaire perdue dans le labyrinthe des pages de son quotidien et dans les extraordinaires nouvelles de tous les jours. C’est l’histoire d’un jour où l’actualité sort de ses gonds et se donne en spectacle. On y voit des hommes en papier s’échapper des mots, des villes et des déserts se déplier et grignoter les pages, on y entend le son d’un violoncelle couvrir les grandes phrases.

C’est drôle, c’est triste, c’est un journal.

 

Note d’intention

Les marionnettes en musique Du papier, rien que du papier, imprimé, plié, déchiré, découpé, déplié en éventail ou bâti en cathédrale. Les marionnettes naissent entre les pages puis se fondent dans les écritures. Le journal, construit selon la technique du « Pop-up » (qui n’a pas d’équivalent en français mais pourrait signifier « surgir ») laisse apparaître un petit décor à chaque fois qu’une page se tourne. La violoncelliste, elle, est absorbée par la lecture d’une nouvelle partition, partition étrange qui mêlent sonates classiques et crissement de pneus, adagio et gloussements de poules.

Ce sont bien deux lectures parallèles qui se jouent sur le plateau, deux bruyantes solitudes qui ne se croisent que par hasard ou par magie.

Le cri quotidien 1000

Vendredi 7 décembre

A 15h et 19h

à partir de 8 ans
Durée du spectacle : 35 minutes

Jeu : Camille Trouvé

Musique : Sandrine Lefebvre

Mise en pli : Brice Berthoud

 

 

Co-production : Théâtre 71, scène nationale de Malakoff

Les Anges au Plafond sont artistes associés à la MCB° – Scène nationale de Bourges, en compagnonnage avec La Maison des Arts du Léman – Scène conventionnée de Thonon – Evian – Publier et Le Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque, conventionnés par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Ile-de-France, au titre des Compagnies et Ensembles à Rayonnement National et International (CERNI), soutenus par la Ville de Malakoff.