Édito

Les portes de l’Atalante s’ouvrent pour la trente-troisième année aux artistes, aux spectateurs, aux critiques et aux professionnels. La nouvelle saison commence par un temps fort européen avec un spectacle madrilène de flamenco, Paseillo ; auquel succèdera la présentation de cinq spectacles ukrainiens, dont trois venus directement de Kiev. Dans la discipline de la marionnette, Grégoire Callies, artiste associé de l’Atalante, nous présente en décembre 2016 un très beau spectacle Hors de moi d’après de courts récits d’un conteur pour enfants néerlandais, Toon Tellegen. Et c’est ensemble que nous vous proposerons en juin 2017 la troisième édition du Pyka Puppet Estival, temps fort de la marionnette, qui a été un moment important des deux saisons passées.

Agathe Alexis, également artiste associée, revient en novembre avec sa création de la saison passée, Déjeuner chez Wittgenstein de Thomas Bernhard, spectacle fort, dérangeant et drôle.Bruno Boulzaguet sera très présent tout au long de la saison, puisque d’une part il anime régulièrement « La Jeune troupe de l’Atalante » avec à la clé la présentation en mai 2017 d’un nouveau spectacle, et que d’autre part il présentera en mars 2017 sa création Palestro, qu’il a écrite avec Aziz Chouaki . Parmi les autres créations d’œuvres théâtrales, Nathalie Sandoz nous offrira en janvier 2017, Le Moche du grand auteur allemand contemporain Marius Von Mayenburg. Et en juin 2017 Olivier Oudiou créera Justin prend du spectrum, un conte théâtral drolatique de Rémi De Vos. De grands créateurs français de chansons du XXème siècle seront aussi à l’honneur cette saison. En février 2017 Susana Lastreto nous présentera au propre et au figuré son spectacle autour de dix-sept chansons, Brassens n’est pas une pipe. Et Michel Hermon nous interprétera le tour de chant complet de Léo Ferré à Bobino en 1969. Après ces représentations d’œuvres dramatiques des XXème et XXIème siècles,de des évènements ponctueront la fin de la saison. À la suite de la traversée de six dramaturgies européennes, Traduire/Transmettre permettra en mai 2017 de découvrir la dramaturgie des Etats Unis. Les concerts de Trois, 6, neuf seront l’occasion de découvrir des œuvres et des musiciens talentueux tant en octobre 2016 qu’en avril 2017.

Alain Barsacq